La cohérence cardiaque, une porte ouverte sur soi

artmellapetit

La cohérence cardiaque est bien connue pour son efficacité redoutable dans la gestion du stress ponctuel et chronique et de ses effets délétères sur notre santé. Mais saviez-vous que la cohérence est également un moyen rapide et simple d’accéder à l’harmonie ?

Pratiquer la cohérence cardiaque, c’est créer un lien, une histoire d’amour, entre votre cœur et votre esprit. Au-delà des bienfaits physiologiques avérés de cette méthode, il s’agit de réconcilier en toute simplicité raison et passion.

Une porte ouverte sur la solution…

…à tous nos problèmes… ou presque. Lorsque vous entrez en cohérence cardiaque, votre cerveau entre dans un état de stabilité profond à tel point que votre néo-cortex, le plus évolué des trois cerveaux, monte en capacité et vous permet de réfléchir de façon bien plus organisée, posée et donc bien plus efficace ; ce qui permet de parvenir à des solutions auxquelles vous n’auriez pas pensé, à envisager les choses sous un angle nouveau.

hmi-blog-experience-the-planetary-shift-on-an-uptilt-incoherence-coherence-figure-300x300

On entend souvent dire « choisis avec ton cœur ». On dit aussi « le cœur a ses raisons que la raison ignore ». On a parfois même des « coups de cœur », vous savez, ces décisions qu’on prend parce que quelque chose au fond de nous sait que c’est la bonne solution. On remarque souvent que ces décisions, que ces impulsions venues tout droit du cœur étaient justes et nous ont permis d’avancer dans la vie.

La question est : comment faire pour cultiver cette capacité à écouter notre cœur ? pour que l’intellect puise dans un cerveau enraciné dans nos désirs profonds, comment faire pour que les cris de notre cœur parviennent jusqu’aux oreilles de notre cerveau ? C’est pourtant très simple : il faut relier le cœur et le cerveau, les mettre sur la même longueur d’onde, les accorder. C’est exactement l’effet produit par la cohérence cardiaque et mesuré par les chercheurs. Dans cet état de profonde harmonie, le cerveau et le cœur fonctionnent de façon parfaitement synchronisée, comme s’ils ne faisaient plus qu’un. C’est ce que les chercheurs appellent la fréquence de résonance, la fréquence qui permet l’unité.

Une porte ouverte sur ses blessures

Il arrive parfois en séance de cohérence cardiaque que la personne se remémore des événements ou des comportements qu’elle voudrait changer ou dont elle voudrait « guérir ». L’état de cohérence nous permet de faire le ménage dans notre passif psycho-émotionnel, de laisser remonter à la surface de cet état de conscience les choses qui bloquent dans nos vies, ces événements sur lesquels on est prêt à travailler. C’est la clarté de l’esprit qui permet de mettre le doigt sur ce qui nous mine mais que l’on n’arrive pas à voir ou percevoir tant nos vies sont complexes nos esprits font toujours différentes choses en même temps à toute allure.

Les personnes qui vivent ce type de prise de conscience sont toujours étonnées de voir que même si cela fait parfois des années que le travail attend, le problème qui aura germé dans la conscience en cohérence est arrivé à maturité. Une blessure psycho-affective qui n’est pas prête à être guérie ne remontera pas. L’état d’ouverture sur soi, de vérité avec soi-même qu’offre la cohérence cardiaque permet de réaliser ce sur quoi il faut avancer dans la vie au moment T.

Une porte ouverte sur l’auto-hypnose

L’état de cohérence cardiaque peut-être utilisé lors d’une séance afin de travailler sur des traumatismes, des habitudes ou addictions comme on le fait en hypnose.

Lorsque vous êtes dans cet état de cohérence, vous êtes en lien avec votre conscience profonde. Vous avez non seulement redémarré votre ordinateur interne afin qu’il fonctionne mieux mais vous avez aussi ouvert l’accès à l’écriture ou la réécriture de votre logiciel interne. On peut donc utiliser cet état afin d’enregistrer de nouvelles façons de fonctionner, de traiter l’information perçue par le cerveau.

Votre réaction face au traumatisme ou l’événement qui aura laissé chez vous un réflexe de protection, de colère, de fuite sera remodelée. Avec le recul de l’état de cohérence, vous pourrez choisir de ne plus vous laisser blesser. De vous laisser traverser sans être bouleversé.

Dans cet état de cohérence, vous restez parfaitement maître de vous-même : l’état de cohérence est bien moins profond que l’état d’hypnose. C’est vous qui décidez avec l’aide du thérapeute de changer votre façon de percevoir les choses, de les accueillir et d’y répondre.

Une porte ouverte sur la méditation et la conscience

J’utilise souvent la cohérence cardiaque pour introduire les séances de méditation car elle permet de façon extrêmement simple de faire taire le mental. Faire s’arrêter le flot de pensées dans lequel on se noie trop souvent. Il s’agit de l’obstacle le plus souvent rencontré par les personnes souhaitant se mettre à méditer. À quoi cela sert-il de méditer si vous ne parvenez pas à faire le silence en vous-même ? Comment créer une bulle de paix quand vos préoccupations ne cessent de venir faire intrusion dans le silence ?

L’exercice de respiration rythmé de la cohérence cardiaque permet de se concentrer et de parvenir à se recentrer dès la première minute. Dans une pratique quotidienne, il est aisé de voir augmenter chaque jour la facilité à se recentrer sue soi, à faire le vide et à le faire plus longtemps. Ensuite, l’état d’harmonie induit par la cohérence cardiaque, à la fois sur le plan physiologique et psycho-émotionnel, crée l’espace nécessaire à un travail méditatif profond car vous êtes en paix. Une fois désengagé du mental, une fois que le vide est fait et la paix installée, on obtient une meilleure clarté de conscience, une conscience plus élevée.

Quand notre cœur et notre cerveau fonctionnent sur la même longueur d’ondes, atteignant la fréquence de résonance, vous êtes au même niveau de conscience que les méditants, cet état qui permet d’avoir les idées claires et de trouver les solutions aux problèmes qui se posent à nous.

Grâce à l’état de cohérence, vous n’êtes plus plongé dans vos problèmes quotidiens, dans votre égo, dans le flot des choses que vous devez faire. Pendant quelques courtes minutes, vous êtes libéré du cercle vicieux vous projetant d’une pensée à l’autre sans pouvoir souffler. Vous êtes libre, serin et centré.

Une porte ouverte sur l’unité

Atteindre l’unité. Tel est le but à atteindre présenté par de nombreuses écoles de spiritualité ainsi que de nombreuses méthodes de développement personnel. Il est vrai que l’être humain est souvent divisé dans son monde intérieur. Les paradoxes qui nous habitent, les choix que nous devons faire nous déchirent parfois profondément.

heart-and-mind

La plus grande de nos divisions est duelle. Si on en croit de nombreuses traditions, l’homme est divisé en deux : masculin/féminin, mental/sentimental, bien/mal, conscient/inconscient, ciel/terre, yang/yin… et il est sans cesse en quête de ce qui pourra enfin lui apporter la complétion, de ce qui pourra effacer cette sensation de vide en lui. Alors il cherche ce qui lui manque, ce qui pourra lui donner le sentiment qu’il n’a plus besoin de rien. Il cherche l’état de plénitude au travers de s

a vie amoureuse, professionnelle, familiale, de ses passe-temps sans pour autant ne jamais vraiment être satisfait.

Ne faire qu’un avec soi, c’est se sentir complet, comblé. Lorsque vous entrez en cohérence cardiaque, en quelques inspirations et expirations, votre cœur et votre cerveau fonctionnent à l’unisson. Lorsque cette harmonie se produit, lorsque cœur et esprit sont sur la même longueur d’ondes, on se sent incroyablement bien. Le sentiment de plénitude et de perfection du moment présent que de nombreuses méthodes de développement personnel ou méditation cherchent à vous faire atteindre est à portée de main.

Une porte ouverte sur notre moi profond

« Qui suis-je ? » Qui ne s’est pas posé cette question à un moment ou un autre de sa vie ? « Qu’est-ce qui fait de moi l’être que je suis aujourd’hui ? »

Vous n’êtes pas votre travail, vous n’êtes pas votre tenue vestimentaire, vous n’êtes pas non plus votre maison ou votre voiture, tout cela, ce sont des choses extérieures qui construisent votre apparence.

En quête de votre identité, la cohérence cardiaque permet de vous mettre en relation directe avec votre conscience supérieure et donc votre moi profond. Quand vous êtes dans cet état harmonieux, vous êtes naturellement reconnecté à vous-même. Vous êtes en vérité profonde avec qui vous êtes, ce que vous êtes, ce que vous voulez et ce à quoi vous aspirez.

Cet état de cohérence vous permet de mettre votre vie en pause quelques minutes afin de pouvoir vous inspecter avec un regard intérieur bienveillant, pacifié et propre de toute tourmente mentale passagère ou non. Pratiquer la cohérence cardiaque au quotidien vous permet de renforcer le lien qui vous unit à vous même, à avoir confiance en vous, à acquérir de l’assurance tout en étant profondément ancré dans la réalité.

Si vous souhaitez cesser de vous mentir ou sortir de vos illusions, la cohérence cardiaque est un excellent moyen de parvenir à vous regarder en face en toute bienveillance et de faire la paix avec vous-même.

Deux séances suffisent

La cohérence cardiaque s’apprend en une séance durant laquelle je mesure votre variabilité de fréquence cardiaque et fais le point sur votre état psycho-affectif avant de vous apprendre à entrer en cohérence en quelques minutes par la respiration ou d’autres méthodes en fonction de ce qui vous convient le mieux. Vous pourrez voir sur le logiciel les effets de l’exercice sur votre cœur dès le premier essai. Lors de la deuxième séance, on fait le point sur votre pratique, sur ce qu’elle vous a apporté et on mesure à nouveau pour vérifier que vous êtes efficace, quantifier les bienfaits de votre pratique sur la « souplesse » de votre cœur (comme on le ferait pour un sport). Il ne faut pas oublier que la variabilité de la fréquence cardiaque, que l’on mesure en séance, est un outil utilisé dans le milieu médical pour évaluer la bonne santé de votre système cardio-vasculaire et nerveux.

Si vous en ressentez le besoin, les séances suivantes serviront à travailler sur vos émotions, vos souvenirs, votre perception de vous-même ou encore d’apprendre à vous relaxer, à méditer et à continuer de mesurer vos progrès.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *